Annulation de la cérémonie des vœux à la population


La municipalité de Salagnon, vu le contexte sanitaire très défavorable, a décidé d’annuler la cérémonie des vœux à la population prévue ce dimanche 10 Janvier 2021.

Au regard des multiples contraintes de distanciation, du port du masque et de la limitation de regroupement qui s’imposent pour lutter contre la pandémie, la sagesse nous conduit à trouver une présentation des vœux en distanciel.

Les vœux seront adressés par le Maire, Raymond Contassot et le Conseil Municipal, dans le bulletin qui sera distribué fin Janvier 2021.

𝗔𝗹𝗲𝗿𝘁𝗲 𝗽𝗼𝗹𝗹𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝗶𝗿 𝗱𝗲 𝗻𝗶𝘃𝗲𝗮𝘂 𝟭


Compte tenu des prévisions émises par Atmo Auvergne Rhône-Alpes, la procédure préfectorale
d’alerte de niveau N1 est activée à compter d’aujourd’hui pour le bassin d’air Lyonnais Nord-Isère.

Mesures relatives au secteur des transports

  • Abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h sur tous les axes routiers du bassin d’air grenoblois où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse autorisée est égale à 80 km/h sont limités à 70 km/h.
  • Seuls les véhicules disposant d’une vignette Crit’Air 1 – 2 ou 3 sont autorisés à circuler.

Cette mesure s’appliquera à compter du mardi 24 novembre 2020 à 05h00.

Mesures relatives au secteur résidentiel

  • L’utilisation du bois et de ses dérivés comme chauffage individuel d’appoint ou d’agrément est interdit.
  • Le brûlage des déchets est totalement interdite : les éventuelles dérogations sont suspendues.
  • La température de chauffage des bâtiments doit être maîtrisée et réduite, en moyenne volumique, à 18 °C.
  • Les travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils non électriques ou avec des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis) doivent être reportés à la fin de l’épisode de pollution.

La mesure s’applique dans les espaces verts et jardins publics, mais également dans les lieux privés.

Mesures relatives au secteur agricole

  • La pratique de l’écobuage est interdite sur le bassin d’air Lyonnais nord-Isère. Les éventuelles dérogations sont suspendues.
  • Le brûlage des sous-produits agricoles et forestiers est interdit sur le bassin d’air Lyonnais nord-Isère. Les éventuelles dérogations sont suspendues.

Mesures relatives au secteur industriel

  • Les exploitants procèdent à une sensibilisation du personnel et observent une vigilance accrue sur le fonctionnement des installations (paramètres de fonctionnement, stabilisation des charges, bon fonctionnement des systèmes de traitement, etc.) et sur l’application des
    bonnes pratiques.
  • Toute unité de production équipée de systèmes de dépollution renforcés doit en activer le fonctionnement pendant la durée de l’épisode de pollution.
  • Tout établissement émetteur de particules fines, de NOx, ou de COV doit modifier son activité et mettre en oeuvre toute mesure appropriée pour réduire ses émissions. Ainsi, les opérations émettrices de COV doivent être reportées à la fin de l’épisode : travaux de maintenance, dégazage d’une installation, chargement ou déchargement de produits émettant des composés organiques volatils en l’absence de dispositif de récupération des vapeurs, etc. De même les opérations émettrices de particules ou d’oxydes d’azote (manipulation des déchets, broyage, transfert de matériaux, etc.) en l’absence de dispositif de traitement adéquat doivent être reportées à la fin de l’épisode.
  • L’utilisation de groupes électrogènes, pendant la durée de l’épisode de pollution, n’est autorisée que pour satisfaire l’alimentation électrique d’intérêts essentiels, notamment de sécurité.
  • Tout établissement équipé d’installation de combustion pouvant fonctionner avec plusieurs types de combustible devra utiliser le combustible le moins émissif.
  • L’usage des engins de manutentions thermiques devra être limité au profit des engins électriques pour les établissements équipés des deux types d’engin.
  • Gros émetteurs ICPE : Les prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des ICPE en cas d’alerte à la pollution de niveau 1 sont activées, dans les conditions prévues par lesdites autorisations, par les exploitants concernés.

Mesures relatives au secteur des chantiers BTP et carrières

  • Toute entreprise dont l’activité sur les chantiers est génératrice de poussières doit la réduire. Le maintien de l’activité est conditionnée à la mise en place de mesures compensatoires efficaces (arrosage, etc.).
  • L’utilisation de groupes électrogènes, pendant la durée de l’épisode de pollution, n’est autorisée que pour satisfaire l’alimentation électrique d’intérêts essentiels, notamment de sécurité.

Mesures relatives aux spectacles pyrotechniques

  • Les feux d’artifice sont interdits dans le bassin d’air Lyonnais nord-Isère durant l’épisode de pollution.

Recommandations aux personnes sensibles et vulnérables :

  • Éloignez vous des grands axes routiers aux périodes de pointes ;
  • Éloignez vos enfants de la pollution automobile ;
  • Limitez les sorties durant l’après-midi (13h-20h)
  • Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air, celles à l’intérieur peuvent être maintenues ;
  • En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

lien vers l’arrêté préfectoral  ici

Les EHPAD et les SAAD, service à domicile, RECRUTENT.


Aide à domicile, infirmière, aide-soignant, auxiliaire de vie, agents d’entretien, animateur… Les EHPAD, Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et les SAAD, service à domicile, recrutent. Plus de 100 offres sont à pourvoir dans tout le département de l’Isère !

Ce sont plus de 200 établissements pour personnes âgées dépendantes qui recrutent tout au long de l’année, dans tout le département pour des fonctions d’infirmier, d’aide à domicile, d’aide-soignant, d’agents d’entretien, d’auxiliaire de vie. Des offres existent également, avec un accompagnement dédié, pour des personnes non diplômées ou avec peu d’expérience.

Une plateforme emploi a spécifiquement été créée sur le site www.isere.fr/recrutement-ehpad-saad pour recruter et encourager les candidats à postuler, quelle que soit leur spécialité.

Toutes les offres d’emploi y seront recensées.

 

Influenza aviaire hautement pathogène – mise en œuvre de mesures de prévention dans les élevages de volailles


Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie a décidé de faire passer de « modéré » à « élevé » le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire par l’avifaune en France métropolitaine. Il appelle donc au strict respect des mesures de biosécurité et à la surveillance accrue de la part des acteurs professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux, et des chasseurs.

À compter du 6 novembre, les mesures de prévention suivantes sont rendues obligatoires dans l’ensemble des départements classés en niveau « élevé » dont l’Isère.

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
  • interdiction de rassemblement d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions) ;
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
  • interdiction d’utilisation d’appelant.

Les mesures suivantes sont par ailleurs maintenues obligatoires sur tout le territoire :

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux ;
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée d’un département cité ;
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.

Des dérogations seront envisagées avec les acteurs dans le respect des textes applicables, en particulier ceux relatifs à la gestion actuelle de la crise Covid.

À ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour l’homme. L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux.

Carte des zones concernées par les mesures de prévention (ZRP en bleu, départements en rouge) :

 

Pour consulter le communiqué de presse cliquer ici

RE-CONFINEMENT / LES 8 DÉCHÈTERIES DU SICTOM OUVERTES


La Préfecture de l’Isère a confirmé que l’accès aux 8 déchèteries du SICTOM de la région de Morestel était autorisé aux particuliers et aux professionnels pendant le confinement aux horaires habituels,

cependant il est demandé à tous les usagers :

  • de limiter leurs déplacements en déchèteries et de venir uniquement si cela est nécessaire,
  • de venir avec leur pelle et leur balai pour nettoyer leur emplacement après vidage (aucun prêt sur place)
  • de respecter les gestes barrières et la distanciation avec les agents et les autres usagers,
  • de porter un masque.

Le port du masque est donc obligatoire sur toutes nos déchèteries.

Pour vous y rendre, vous devez être en possession de votre attestation de déplacement (cocher la case n°2 « Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile »).

La rentrée scolaire du 2 novembre est maintenue à l’horaire habituel


Contrairement à ce qui a été annoncé vendredi, la rentrée scolaire du lundi 2 novembre sera maintenue à l’horaire habituel.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, a annoncé que la rentrée des classes de lundi, qui devait être décalée à 10h pour laisser le temps aux équipes pédagogiques de préparer un hommage à Samuel Patty, sera finalement maintenue à l’horaire habituel. 

L’hommage en mémoire de l’enseignant victime d’un attentat terroriste,  il y a 2 semaines, se limitera à une minute de silence lundi à 11h.

L’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes appelle au maintien de la vigilance


Vous êtes une personne à risque de développer une forme grave de la
Covid-19 ou vous côtoyez une personne fragile ? L’Agence régionale de
santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes appelle au maintien de la vigilance

Les comportements de chacun ont un impact sur la protection des personnes fragiles. Les proches sont
potentiellement porteurs de l’infection et peuvent la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il
est indispensable de respecter strictement les mesures barrières : porter un masque lors des rencontres,
respecter une distance physique, se saluer sans se serrer la main, ne pas s’embrasser, et se laver
fréquemment et rigoureusement les mains.

Qui est considéré comme personne à risques face à la COVID-19 ?

L’ensemble de la population est susceptible de contracter la maladie COVID-19.
Certaines personnes sont toutefois plus à risques de formes graves, pouvant entraîner des soins en
réanimation, voire un décès :

  • Les personnes de plus de 65 ans : même en bonne santé, il est recommandé de rester très vigilant.
  • Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire
  • Les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse.

Elles doivent rester prudentes en toutes circonstances et chacun d’entre nous, notamment si nous partageons
leur foyer, sommes appelés à la plus grande attention.

Lorsque vous rendez visite à des personnes fragiles à leur domicile, prenez toutes les précautions nécessaires
et renforcer les gestes barrières pour leur protection. Il est également recommandé d’éviter au maximum leur
contact avec les enfants, souvent « porteurs asymptomatiques ».

Lorsque vous vous rendez dans un établissement de santé ou médicosocial,
des consignes sont données à l’entrée de chacune des structures.
L’ARS vous demande de les respecter scrupuleusement, ainsi que
l’ensemble des gestes barrières, pour protéger les résidents, les patients et
le personnel.

Arrêté préfectoral créant un couvre-feu sur le département Isère


Mise en application 24 octobre 2020 à 00h jusqu’au 13 novembre 2020 minuit.

Toutes les communes du département de l’Isère constituent la zone dans laquelle
les déplacements de personnes sont interdits entre 21 H et 6 H

Cette interdiction n’est pas applicable aux déplacements pour les motifs suivants :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ;
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance ;
  • Déplacements brefs dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie ;

Attention : uniquement sur présentation d’une attestation de déplacement dérogatoire disponible sur  https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Pour rappel :

Tous rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique ou dans les espaces publics (places, parcs et jardins…), quelle qu’en soit la nature, à l’exception des rassemblements :

  • à caractère revendicatif qui ont fait l’objet d’une déclaration en préfecture
  • à caractère professionnel
  • dans les établissements recevant du public autorisés à ouvrir et les services de transports de voyageurs
  • organisés à l’occasion des cérémonies funéraires
  • liés aux visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle
  • ayant lieu à l’occasion des marchés
  • dans le cadre de l’organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actes de vaccination
  • dans le cadre de l’aide alimentaire aux populations vulnérables.

Dispositions spécifiques :

Les établissements recevant du public ci-dessous, considérés comme des lieux à fort risque de propagation du virus, sont fermés en permanence au public :

  • Tous débits de boissons ainsi que les bars d’altitude
  • Salles des fêtes et salles polyvalentes et établissements sportifs couverts ainsi que les piscines couvertes et de plein air, ne sont pas autorisés à accueillir du public, sauf pour :
    • les groupes scolaires / périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire
    • toute activité à destination exclusive des mineurs
    • les sportifs professionnels et de haut-niveau
    • les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées
    • les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles
    • les épreuves de concours ou d’examen
    • les événements indispensables à la gestion d’une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation
    • les assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et les réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire
    • l’accueil des populations vulnérables et la distribution de repas pour les publics en situation de précarité

 

Pour consulter l’arrêté préfectoral, cliquer ici.